Agenda

AG le jeudi 7 décembre 2017

A noter dès à présent sur vos agendas

Prochain baliveau le samedi 7 octobre 2017

Programme et inscription

Aide à la déclaration fiscale le jeudi 20 avril 2017

CR sur demande

77ème voyage du CF du 6 au 9 juin 2017 : LE NIVERNAIS

Compte rendu bientôt disponible. Prochain voyage en Belgique départ le 22 mai 2018

À télécharger

Volet social de la forêt

La hausse des matières premières dont le bois, le développement des multiples usages de celui-ci, bois d’œuvre, bois d’industrie, bois énergie, biomasse, captation du CO2, conduisent à la recherche d’une mobilisation plus forte et plus rapide d’une matière première jusqu’ici modérément exploitée (la France n’exploite que environ 60% de la croissance annuelle de sa forêt).

Parmi les multiples blocages conduisant à cet état de fait, la pénurie de main d’œuvre est très souvent citée.

La mécanisation, quoique en forte progression, est loin de résoudre tous les problèmes.

La main d’œuvre existante est en moyenne plutôt âgée, et donc à renouveler. Ces métiers n’attirent pas encore beaucoup les jeunes générations : un travail dur, une rémunération pas toujours à la hauteur d’un employé de bureau...

Les propriétaires forestiers doivent avoir une surface importante pour pouvoir prendre le « risque » d’embaucher un ou plusieurs salariés.

Les entreprises de travaux forestiers se développent mais sont encore en nombre très insuffisant.

La micro entreprise est certainement une solution, mais pas tant qu’il faudra être bac plus cinq pour comprendre son fonctionnement, ce qui est rarement le cas d’un artisan forestier.

Dès que nous envisageons des coupes et des travaux, nous sommes confrontés à tous ces problèmes et beaucoup d’autres encore.

Peut être, notre groupe de travail, fort de ses expériences diverses, pourrait – il faire avancer la réflexion et apporter des solutions sur ces problèmes essentiels pour le développement de notre activité.



© 2017 Comité des Forêts | Administration du site | Site réalisé par : Paul de Mercey